Une nouvelle publication sur « Le petit théâtre antique d’Ambracie »

L’Éphorat des Antiquités d’Arta a publié une nouvelle étude sur le théâtre antique d’Ambracie avec la contribution de l’association DIAZOMA.

Le petit théâtre d’Ambracie, le plus petit théâtre sauvegardé en Grèce aujourd’hui, occupe une place particulière parmi les théâtres antiques. Ses dimensions et sa construction sur un terrain en pente remblayé et non sur une colline naturelle, à l’emplacement d’anciens thermes, justifient bien cette place. Ces dernières années, l’Éphorat des Antiquités d’Arta a entrepris le projet important et complexe de mise en valeur de ce site archéologique. Les travaux sur le site du monument même et dans les environs ont donné lieu à des découvertes et ont fourni des renseignements importants, tandis que des données de mesure et des études prouvent que la qualification de « petit » ne reflète pas la réalité.

Dans cette nouvelle publication, les archéologues et autres spécialistes responsables du site renseignent en détail les lecteurs sur le théâtre et sur le projet en cours. La supervision et la coordination de la publication ont été assurées par Barbara Papadopoulou, docteur en archéologie et directrice de l’Éphorat des Antiquités d’Arta et les textes par Théodora Kontoyianni et Néonille Koupari, cette dernière s’étant également chargée de la traduction de la publication en français.

Vous pouvez la consulter en cliquant sur l’image ou le lien suivants : https://www.diazoma.gr/site-assets/final-AMVRAKIA-2.pdf

cover-ΜΙΚΡΟ_ΑΜΒΡΑΚΙΑΣ (4)

 

εικονα

Un coquillage tombé du ciel s’est incrusté dans les entrailles de la ville en  plein milieu d’un quartier mal construit – Vue du théâtre antique d’Ambracie (2020)