Notre voyage : le théâtre de Dionysos Éleuthèreus – théâtre dionysiaque

Le théâtre du sanctuaire de Dionysos Éleuthèreus est le plus grand monument du versant sud de l’Acropole, bien que ce qui en subsiste aujourd’hui ne constitue  qu’une petite partie de l’œuvre gigantesque originale. Les vestiges du théâtre de Dionysos Éleuthèreus se situent dans la partie orientale du versant sud de l’Acropole et se trouvent en relation directe avec le sanctuaire du même nom. Ce site archéologique est associé à la genèse et à l’évolution du théâtre ainsi qu’à la notion même de « théâtre » en tant que création artistique et architecturale.

La plupart des vestiges sauvegardés aujourd’hui, auxquels se sont ajoutées des modifications ultérieures, datent du milieu du 4ème siècle avant J.C. où la reconstruction du théâtre athénien tout en pierre a commencé sous Euboulos et a été achevée par l’orateur et administrateur des finances, Lycourgos, admirateur des grands poètes tragiques du 5ème siècle avant J.C. et des réalisations du temps de Périclès. La forme circulaire, le choix de la pierre ainsi que la construction du théâtre au flanc d’une colline jouent un rôle archétypal dans l’histoire de l’architecture de l’espace théâtral grec. Le koilon du théâtre comporte un théâtre et un épithéâtre au-delà du diazoma (couloir horizontal permettant la circulation des spectateurs), lequel faisait également partie de la voie publique – la promenade des Athéniens de l’époque – qui faisait le tour du rocher de l’Acropole. À l’époque romaine, un nouveau bâtiment de scène fut érigé à l’emplacement de l’ancien, qui fut décoré de statues à l’époque d’Hadrien, tandis que l’orchestre acquit une forme semi-circulaire. Vous pouvez consulter le bulletin scientifique du théâtre antique récemment mis à jour ici (en anglais).

En 2009, dans le cadre de la 2ème Assemblée Générale de Diazoma, qui s’est tenue le 13 décembre 2009 dans l’amphithéâtre du nouveau musée de l’Acropole, les membres de Diazoma ont visité trois monuments athéniens majeurs : le théâtre de Dionysos, l’Odéon de Périclès et le théâtre Hérode Atticus et y ont été guidés par Constantinos Boletis, architecte en charge de la restauration du théâtre de Dionysos.

L’association DIAZOMA a ouvert un compte bancaire-tirelire au bénéfice du théâtre antique de Dionysos et la participation des écoles à ce projet est vraiment émouvante. Le théâtre dionysiaque est également très populaire auprès des élèves et à ce jour un grand nombre d’actions ont été mises en œuvre dans le cadre du programme éducatif de Diazoma « Adopter un théâtre ancien. Les élèves guident les élèves dans les théâtres antiques ».

En avril 2010, à la demande de Diazoma et avec l’appui  personnel de l’ancien préfet, Ioannis Sgourou, la Préfecture d’Athènes a mis à disposition, par le biais d’un contrat de programme du ministère de la Culture et des Sports, une somme de 6 000 000 euros pour la « Restauration du théâtre antique de Dionysos ». Les sous-projets concernaient : a) l’achèvement de la restauration du monument chorégique de Thrasyllos, b) la restauration progressive et la mise en valeur du koilon du théâtre dionysiaque – phase A (et en particulier des trois gradins centraux), c) l’achèvement de la restauration du mur de soutènement latéral côté est et d) l’achèvement de la restauration des socles et de la copie de la statue de Ménandre à l’entrée (parodos) est.

Après l’abolition de la caisse de gestion des fonds destinés aux travaux d’archéologie et les efforts coordonnés des services centraux du Ministère de la Culture et des Sports, de l’association Diazoma et du Comité Scientifique du versant sud de l’Acropole et conformément à la décision du 28/07/2014 du Ministère du Développement et de la Compétitivité (SAE014-PDE 2014, ADA-BV), le projet « Restauration du théâtre antique de Dionysos » a été inclus dans le programme d’investissement public.

Les travaux de restauration des murs de soutènement des entrées (parodos) est et ouest se sont achevés en 2002 et en 2005 respectivement de même que, en 2017, les travaux de restauration du monument chorégique de Thrasyllos. En 2016, deux sous-programmes en cours de réalisation ont été repris par l’Éphorat des antiquités athéniennes et intégrés au programme d’investissement public. Ces sous-programmes concernent le mur de soutènement latéral est et le secteur central du koilon du théâtre et sont toujours en cours.

Plus précisément, en relation avec ce qui précède, ce projet de restauration exemplaire comprend des travaux à l’intérieur du koilon, entre autres le réassemblage d’éléments architecturaux fracturés, des ajouts de pierre nouvelle et la construction de nouveaux sièges et de nouvelles marches. Pour achever la restauration du mur de soutènement latéral est, des travaux de moulage, façonnage et pose de nouvelles pierres et d’ajouts aux pierres antiques à l’extrémité nord du mur sont en cours.

eik.1

Photos de la visite du théâtre antique de Dionysos lors de

la 2ème Assemblée générale de Diazoma (Décembre 2009)

eik.2

Photo de la visite du théâtre lors de la deuxième phase de l’atelier

« Des adolescents nous parlent des théâtres antiques » organisé par Patakis Publications et Diazoma. Constantinos Boletis renseigne les étudiants de l’école PSPA sur le théâtre. (Mars 2019)