Notre voyage. Le théâtre antique d’Aigeira

Grâce à l’aide de volontaires tels que le programmeur informatique Socrates Mehterides, le gestionnaire d’outils informatiques Christos Chiotis, l’écrivain/archéologue Katerina Servi et les archéologues et éditrices scientifiques de DIAZOMA Maria Sofikitou et Maria Kourasani, la restructuration du site web de DIAZOMA et la mise à jour de son contenu scientifique sont actuellement en cours.

La documentation scientifique des lieux de spectacles antiques a constitué le point de départ de son parcours et une priorité dès la création de DIAZOMA. À ce jour, plus de 100 théâtres antiques ont été répertoriés et étudiés scientifiquement, avec l’aide des services compétents du ministère de la Culture. Cette information est disponible sur le site web de DIAZOMA (voir ici). Déployant ses activités au-delà des études des sites antiques et grâce au développement d’un ensemble de synergies entre des organismes scientifiques et institutionnels compétents, DIAZOMA a mis en route et en œuvre, au cours de ces dix dernières années, des études portant sur plus de 55 théâtres antiques qui contribuent au mûrissement des projets et au démarrage des travaux de restauration. En assurant les fonds nécessaires au financement de ces études, nos membres corporatifs et les citoyens ont joué un rôle précieux, grâce à leurs dons et à leur participation aux “cagnottes” dédiées.

Les archéologues de DIAZOMA qui mènent des études approfondies pour élaborer la documentation de l’association vous tiendront informés dans les semaines à venir des progrès stupéfiants accomplis ces dix dernières années en matière de mise en valeur des théâtres antiques grecs et vous inviteront à visiter ces magnifiques monuments où des représentations théâtrales et musicales étaient jadis données.

En outre, nous présenterons, avec une diligence et un soin tout particuliers, les nouveaux projets holistiques de tourisme culturel – itinéraires culturels et parcs archéologiques – qui voient le jour dans toute la Grèce et sont les fruits de la parfaite synergie entre les citoyens, les organismes et institutions étatiques, les mécènes et les programmes de financement européens. Ces projets visent à placer les monuments naturels et culturels au centre de la vie quotidienne et du développement durable. Ces informations seront disponibles ici.

Une visite du théâtre antique d’ Aigeira

Notre première halte est le théâtre antique d’Aigeira. Jouissant d’une vue magnifique sur le golfe de Corinthe, il se situe au nord de l’ancienne acropole. Sa construction date des années 280-250 av. J.C., époque de la fondation de la ligue achéenne et de la réorganisation des cités achéennes.

La première phase de la restauration du théâtre antique est aujourd’hui achevée. Des informations détaillées sur les études et travaux y relatifs sont présentées ci-dessous :

  • la restauration du théâtre antique d’Aigeira – qui s’inscrit dans le projet plus vaste “Restauration et promotion du site archéologique de Paleokastro Aigon (ancienne Aigeira)”- a été menée à bien grâce au financement de 450.000 euros alloué au titre du Cadre de référence stratégique national (CRSN) – Programme Opérationnel (PO) “Grèce occidentale – Péloponnèse – îles ioniennes 2007-2013”.
  • Le 10 mars 2010, le Président du DIAZOMA, Stavros Benos a visité le théâtre antique d’Aigeira pour la première fois et y a rencontré des organismes locaux (cf Περιηγήσεις en grec).
  • Les travaux sur le monument ont débuté en août 2011 pour s’achever en décembre 2015. Le nettoyage archéologique de tout le koïlon (gradins) et de l’orchestra (scène) a été effectué de même que la stabilisation et la restauration de la partie centrale du site : entretien de l’actuelle couverture des petits temples situés à l’extérieur de l’entrée latérale droite (parodos) de l’orchestra, comblement des excavations, construction d’un nouvel accès principal au site archéologique, modification et extension de la clôture, installation de panneaux d’information extérieurs, marquage des itinéraires de visite, etc. En outre, dans le cadre du CRSN, le terrain agricole (propriété de Thanella) a été exproprié pour accueillir la nouvelle entrée principale du site archéologique.
  • La première phase de la restauration du théâtre est achevée (ÉTAT ACTUEL)
  • Une étude pour la deuxième phase des travaux qui portera sur la restauration, l’entretien et l’amélioration de la fonctionnalité globale du site archéologique doit être réalisée. (PROCHAINE ÉTAPE)

 

Το αρχαίο θέατρο της Αιγείρας (2013)