Notre charte

Les théâtres antiques, qui comptent parmi les plus belles réalisations de la civilisation grecque antique, ainsi que les autres édifices affectés aux représentations musicales et aux concours de poésie et de musique comme les odéons et parfois les stades, se trouvent au cœur de toutes les activités de Diazoma.
La charte de Diazoma présente notre philosophie et notre fonctionnement et établit les objectifs que nous cherchons à atteindre.

Diazoma s’est donné pour mission d’assister les autorités civiles et universitaires compétentes dans leur œuvre d’étude, de protection, de restauration et de mise en valeur des sites antiques et d’encourager l’interaction entre ces prestigieux monuments et la création artistique contemporaine.

Diazoma fait valoir les caractéristiques uniques de chaque théâtre comme l’harmonie, l’esthétique et l’acoustique, sans oublier les connaissances qui ont permis d’atteindre la perfection dans ces domaines.

En vue de rassembler des fonds pour la restauration des théâtres, il organise des événements et des campagnes autour de chaque théâtre et propose le programme « Adoptons un théâtre ». Il met également les nouvelles technologies au service de sa cause. En outre, Diazoma poursuit les objectifs suivants :

• inciter les acteurs économiques grecs à participer à ses actions par le biais du parrainage.

• revaloriser le patrimoine local aux yeux des collectivités locales et redonner un rôle de premier plan aux monuments antiques dans la vie de celles-ci.

• sensibiliser les citoyens grecs à leur patrimoine culturel tout en encourageant la création artistique contemporaine.

• proposer des opportunités créatives et contribuer de façon générale à améliorer la qualité de vie des habitants des régions concernées.

• s’opposer à la conception que les théâtres anciens sont des lieux dépassés qui n’ont pas de place dans la société contemporaine et contribuer, au contraire, à leur redonner une place dans notre vie quotidienne.

Si vous désirez lire le texte complet de notre charte (en anglais), veuillez consulter le PDF (pages 93-98).