Référence spéciale à l’association DIAZOMA dans le numéro hors-série du Figaro « Athènes éternelle »

Un grand hommage à la ville d’Athènes a été publié il y a quelques jours par Le Figaro, dans un numéro spécial de 160 pages intitulé « Athènes éternelle » de la série « Le Figaro Hors-série ».

Ce numéro consacré à Athènes présente la ville classique mais aussi les facettes modernes de la capitale grecque et est le fruit d’une collaboration avec  l’organisation nationale du tourisme grec.

Dans un article séparé intitulé « Athènes qu’on aime », la journaliste Isabelle Schmitz fait référence à l’association DIAZOMA qui œuvre depuis onze ans à la restauration des théâtres antiques et à leur réinsertion dans la vie quotidienne. Elle fait allusion à ses « spectaculaires réalisations » comme l’Itinéraire culturel dans les théâtres antiques de l’Épire et mentionne son nouveau projet,  la Trilogie d’Athènes: Eleusis – Athina – Laurion et les travaux de restauration du théâtre antique de Dionysos.

Ce numéro hors-série du Figaro a été présenté le 16 mai lors d’un événement spécial co-organisé par la Bibliothèque Nationale de France et le journal français Le Figaro au Conservatoire national supérieur d’art dramatique de Paris, en présence d’au moins 400 spectateurs.

L’association DIAZOMA remercie chaleureusement le journal Le Figaro de souligner le travail important réalisé par les services archéologiques grecs ainsi que de mettre en avant les multiples facettes du travail de Diazoma.

Vous pouvez lire ci-dessous l’article du Figaro se référant à Diazoma.

 »Diazoma, la réveil de l’Antiquité.
La Grèce est parsemée de sublimes théâtres antiques méconnus, endormis par les siècles, dont l’on ne devine souvent que des gradins limés par l’érosion. Afin de les réveiller et de les réinsérer au cœur de la vie quotidienne, l’association Diazoma (présidée par l’ancien ministre de la Culture Stavros-Ioannis Benos, lui même secondé par l’éminent archéologue Petros Themelis) oeuvre depuis onze ans à leur restauration et à leur insertion dans le circuit touristique. Après ses spectaculaires réalisations en Épire, cette équipe de passionnés projette de créer deux parcs archéologiques, à Laurion et à Eleusis, et de restaurer le théâtre de Dionysos sur les pentes de l’Acropole. »

la source; Le Figaro

Capture