Entrepreneuriat, éducation et culture à l’Université de l’Économie d’Athènes en collaboration avec l’association Diazoma

Au début de l’année, les directeurs du programme Sciences de l’éducation et de la formation de l’Université de l’Économie d’Athènes ont décidé, vu son succès, de remettre la classe Entrepreneuriat, éducation et culture en collaboration avec l’association Diazoma au programme.

Cette année, le travail des étudiants participant à la classe aura pour sujet :

Propositions pour l’exploitation de la richesse culturelle d’Elefsina dans le cadre de la trilogie d’Athènes

Tout au long du semestre, les étudiants, répartis en groupes, auront l’occasion de rencontrer des entrepreneurs et des scientifiques, certains d’entre eux étant des collaborateurs, des membres et/ou des bénévoles de Diazoma.

Le but de la classe est :

  • d’étudier la manière dont les ressources culturelles d’Elefsina peuvent être exploitées et les liens entre la ville et Athènes, Lavrio et le Pirée mis en valeur,
  • de proposer des actions/interventions pouvant être mises en œuvre pour optimiser les bénéfices découlant de cette exploitation au niveau social et économique.

Un comité spécial a été mis en place pour évaluer les travaux des groupes d’étudiants, dont les membres sont :

  • Dr. Vassiliki Brinia, responsable scientifique de la classe,
  • Mary Beloyianni, philologue, archéologue, responsable des programmes éducatifs de l’association Diazoma,
  • Dr. Takis Mastrandonis, volontaire de l’association Diazoma,
  • Théodore Benos, économiste, chercheur et conseiller dans le secteur agroalimentaire, volontaire de l’association Diazoma.

Le mémoire de l’équipe classée première sera présenté lors de la 5ème réunion d’Ano Diazoma en juin 2019 à Athènes. Le résumé des trois meilleurs articles sera publié dans un article de la revue économique de l’éducation secondaire XENOPHON et dans une revue en langue étrangère.

IMG_5823

IMG_5860